8 obligations pour un adulte apprenti musicien

En gardant à l’esprit les avantages et les défis que nous avons décrits dans l’article précédent, ces conseils vous aideront à tirer le meilleur parti de l’apprentissage de la musique.

1. Identifiez les genres de musique que vous aimez


Il est naturel que nous voulions jouer de la musique que nous aimons déjà écouter. En tant qu’adultes, nous avons très probablement développé des préférences musicales claires. Nous sommes plus engagés émotionnellement par certains types de musique que par d’autres. Ce n’est généralement pas le cas pour les jeunes enfants, car leurs préférences musicales sont encore en cours d’élaboration.
Apprendre la musique que nous aimons nous motive à continuer à pratiquer. Parcourez votre bibliothèque musicale et identifiez les types de musique que vous aimez. Vous trouverez peut-être utile de commencer par un artiste, un compositeur ou un genre particulier. Ensuite, découvrez ce dont vous avez besoin pour jouer ce style. Une bonne façon d’y parvenir est de chercher des reprises de chansons sur Youtube. Parfois, vous pouvez même trouver des liens vers des partitions de musique dans les descriptions vidéo.

Vous devez également identifier ce que vous aimez exactement dans la musique. Si vous aimez Guns and Roses, vous aimez le chant mélodique d’Axel Rose ? Ou êtes-vous amoureux des solos de guitare de Slash ? Vous aimez peut-être le rythme de la batterie et de la basse ?

2. Choisissez votre instrument avec soin


Si vous constatez que vous avez des préférences spécifiques pour des genres musicaux particuliers, vous devriez choisir l’instrument approprié pour ce type de musique.

Certains instruments conviennent mieux à certains styles que d’autres. Si vous êtes fan de rock et de métal, vous préférerez peut-être apprendre la guitare électrique ou la batterie. Si vous aimez la musique classique, le piano ou le violon pourrait être plus intéressant. Bien qu’il soit possible de faire des reprises de musique classique à la guitare électrique et des interprétations de headbangers métalliques au piano, vous trouverez plus intéressant d’apprendre un instrument qui correspond à votre genre musical préféré.

Vous devriez aussi choisir un instrument qui convient à votre style de vie. Avez-vous l’espace nécessaire pour avoir un piano dans votre maison ? Si vous êtes constamment en mouvement, il est préférable de choisir un instrument plus portable comme la clarinette. Si vous avez des murs minces et des voisins grincheux, un piano numérique à volume réglable peut être le plus approprié.

3. Être ouvert d’esprit


Bien que vous ayez un style de musique préféré, il est important de garder l’esprit ouvert aux nouveaux types de musique.

Par exemple, même si vous êtes intéressé par le piano pop, apprendre et écouter de la musique baroque ne peut pas vous faire de mal. Vous pourriez avoir de nouvelles idées et même grandir pour en profiter. Vous serez surpris d’apprendre qu’il existe des interprétations jazz populaires et des reprises métalliques de la musique de Bach que vous apprécierez peut-être.

De plus, la maîtrise des pièces baroques peut vous permettre d’améliorer vos compétences. Par exemple, la pratique des Sinfonias en trois parties de Bach peut entraîner votre oreille à identifier les lignes mélodiques et à améliorer la dextérité de vos doigts lorsque vous jouez plusieurs mélodies à la fois.

4. Des distractions claires


Le temps de pratique devrait être sacré. Il ne devrait pas y avoir de distractions pendant la pratique. Vous ne devriez pas cuisiner de la soupe, discuter de projets sur Facebook Messenger ou aider vos enfants à faire leurs devoirs pendant que vous vous entraînez. Lorsque vous pratiquez la musique, vous devriez vous concentrer entièrement sur l’affinement de votre musicalité.

Cela exige un certain degré d’autodiscipline. Pensez à placer une minuterie devant vous pendant que vous vous entraînez. Assurez-vous de continuer à vous entraîner jusqu’à ce que le temps imparti se soit écoulé. Une autre chose que vous pouvez faire est de créer un environnement propice à la pratique. Disposez d’un coin ou d’une pièce de musique dans votre maison sans rien vous distraire. Il ne devrait pas y avoir d’ordinateurs, de téléphones portables ou de bébés en pleurs dans votre lieu sacré pour pratiquer la musique.

La bonne nouvelle, c’est que vous devriez être en mesure de prendre des mesures actives pour minimiser les distractions. En apprenant la musique parce que vous le voulez, vous avez la détermination de tirer le meilleur parti de vos séances de pratique. Les enfants auront besoin de plus de supervision à cet égard.

5. Établir un horaire tout en faisant preuve de souplesse


Si vous avez l’intention de « pratiquer quand cela vous convient », vous finirez probablement par avoir très peu de pratique.

Vous devriez établir un horaire d’entraînement pour vous aider à suivre votre apprentissage. Les séances d’entraînement doivent être régulières et programmées de façon à minimiser les distractions. Obtenir de l’aide de votre partenaire ou de votre conjoint pour minimiser les distractions peut vous être très utile, surtout lorsque des enfants sont impliqués.

Il n’est pas nécessaire que les séances d’entraînement soient trop longues. Environ 30 minutes à chaque fois est suffisant. Si 30 minutes c’est trop long, vous pouvez chercher plusieurs périodes libres dans votre journée pendant lesquelles vous pouvez pratiquer de 10 à 12 minutes, ce qui correspond bien à notre durée moyenne d’attention adulte. Vous pouvez également prévoir de multiples « pauses musique » dans la journée, pour vous déstresser avant de vous préparer pour votre prochaine tâche de la journée.

Bien que vous devriez prévoir un entraînement régulier, vous devriez aussi rester flexible. Parfois, vous avez peut-être des choses plus importantes à faire que pratiquer de la musique. Il peut s’agir d’un rendez-vous chez le médecin, d’un récital de concert de votre enfant ou de la célébration de l’anniversaire d’un ami. Vous devriez être assez flexible pour avoir un « Plan B » si vous devez manquer votre séance d’entraînement. Ayez d’autres arrangements en tête. Vous pouvez vous entraîner à un moment plus opportun ou avoir une séance plus longue la prochaine fois.

Lorsque vous planifiez votre horaire d’entraînement, ayez une idée de ce que vous voulez accomplir à chaque séance. Pour maîtriser n’importe quel morceau de musique, vous avez besoin d’un plan spécifique avec des résultats mesurables. Si vous avez l’intention de maîtriser une longue sonate, il est utile de briser le morceau en petits fragments, et de le maîtriser petit à petit. Notre guide sur la planification des séances d’entraînement pourrait vous être utile.

6. Soyez réaliste et patient


Vous ne pouvez pas devenir Jimi Hendrix du jour au lendemain. Vous ne pouvez pas non plus atteindre un niveau de compétence pour jammer avec votre ami qui joue dans des groupes depuis qu’il a douze ans. Il faut des années de pratique (et de nombreux revers) pour devenir aussi bon que ses musiciens préférés. Mais avec une pratique régulière, vous pouvez atteindre un niveau de compétence respectable qui vous impressionnera non seulement vous-mêmes, mais aussi vos amis et votre famille.

Si un morceau est bien au-delà de votre niveau de compétence, envisagez de rechercher des versions plus faciles. Il existe de nombreuses versions simplifiées de musiques disponibles en ligne et dans des livres. Les livres pour piano débutants ont tendance à présenter des versions abrégées de classiques comme la Sonate au clair de lune de Beethoven et la Fantasie Impromptu de Chopin.

7. adopter votre bonne position à votre priorité


Pratiquer la musique peut impliquer de se mettre dans des positions inconfortables et tendues. Les violonistes débutants ont tendance à ressentir un inconfort à la mâchoire et au cou lorsqu’ils se tordent le cou pour maintenir leurs instruments en place, tandis que les batteurs risquent de se blesser au dos s’ils ont une mauvaise position assise.

Il est important d’adopter la bonne posture pour ne pas se faire mal. Une bonne posture dès les premières étapes de l’apprentissage de la musique vous permettra non seulement d’éviter les traumatismes, mais aussi d’apprendre et d’améliorer vos performances. Assurez-vous de trouver la bonne posture pour jouer de votre instrument.

8. Adoptez la technologie


En tant qu’adulte, vous avez l’indépendance financière nécessaire pour acheter des smartphones et des tablettes, ainsi que les applications qui les accompagnent. Il y a beaucoup d’applications aujourd’hui qui peuvent améliorer votre apprentissage de la musique. Au lieu d’acheter un métronome physique, pourquoi ne pas simplement télécharger une application gratuitement ? Découvrez nos applications préférées pour piano, guitare et batterie.

Enfin, pourquoi ne pas apprendre la musique en ligne ? S’engager à suivre régulièrement des cours avec un professeur peut s’avérer difficile, étant donné votre emploi du temps chargé et imprévisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *