Comment se calcul le salaire d’un ingénieur du son ?

En matière d’emplois, l’ingénierie du son est une spécialité très demandée et connait très peu le chômage. Néanmoins, pour devenir ingénieur du son, il faut entreprendre un long parcours et avoir un talent pour la musique et le son dès le plus jeune âge. A part cela, une fois actif, le salaire d’un expert en son pourrait varier en fonction de plusieurs paramètres. Déjà, tout dépend d’abord du secteur auquel il évolue. Sa notoriété et ses expériences pourraient également influer sur son salaire.

Combien gagne un ingénieur de son en CDD ou en CDI ?

Actuellement, 36% des ingénieurs du son en France sont en CDI. En général, il existe trois principales branches  qui cherchent cette spécialité. Et d’une branche à une autre, le salaire proposé est assez différent :

  • Le secteur de la musique et de l’évènementiel :

Dans le show business, un ingénieur du son pourrait gagner dans les 4 500 euros par mois s’il agit d’une importante maison de production. Pour un petit studio d’enregistrement par contre, les rémunérations oscillent entre 2 000 à 2 500 euros. Dans l’évènementiel et plus notamment dans l’organisation de spectacle, un ingénieur du son travaille souvent en CDD ou par tournée. Concernant le salaire perçu, il est de 3 000 euros en moyenne.

  • L’audio visuel :

Contrairement à la gestion de la sonorisation d’un spectacle et la production d’un album, dans l’audio visuel, les tâches attribuées à un ingénieur du son sont moins complexes. Dans certaines entreprises, ils n’ont pas souvent le statut d’ingénieur, mais plutôt de technicien TV ou Radio. C’est pour cette raison que leur salaire se situe en moyenne entre 1700 à 2500 euros.

  • Le cinéma :

Dans le cinéma, l’ingénieur du son est surtout chargé de traiter les sons pris pendant le tournage. Il a également pour attribution de créer des musiques de fonds et autres effets sonores. Toutefois, suivant l’envergure de la société de production, son salaire pourrait s’élever entre 2 000 à 4 000 euros. Mais aux USA et plus précisément à Hollywood,  la rémunération d’un ingénieur du son spécialisé dans le cinéma pourrait atteindre les 10 000 euros/mois.

Les revenus d’un ingénieur du son indépendant

Outre travailler pour le compte d’une entreprise, un ingénieur du son pourrait aussi travailler en  indépendant en tant que consultant ou en ouvrant son propre studio d’enregistrement. Pour ce dernier en particulier, pour une journée de prise de son, de mastering, de mixage et d’arrangement, il pourrait percevoir jusqu’à 1000 euros. Pour un consultant par contre, en fonction de ses missions, le coût de ses prestations s’élève au minimum à 400 ou à 800 euros par jour suivant sa notoriété et expériences.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *