Réaliser une isolation phonique pour son petit studio d’enregistrement

Outre les matériels essentiels pour la création d’un petit studio, l’isolation de la pièce joue également un rôle très important. Cela permet en premier lieu d’empêcher les bruits extérieurs de perturber les enregistrements. Elle pourrait aussi être utile pour éviter de perturber son voisinage.

Bien agencer votre studio avant toute chose

Avant d’acheter des mousses acoustiques ou quoi que ce soit, le mieux c’est bien agencer la pièce de votre studio maison. N’oublions pas que ce ne sont pas seulement les bruits extérieurs qui pourraient gêner. En effet, les bruits émis par l’ordinateur par exemple pourraient certainement avoir des incidences sur la qualité du son enregistré. Pour ce faire, il est recommandé de faire ce que l’on appelle une séparation acoustique. Si possible, il faut cloisonner la pièce et la séparer en deux. Dans le cas échéant, il faut procéder à une séparation acoustique à bonne distance entre l’ordinateur et les micros.  

Quelques techniques pour insonoriser le studio

Une fois tous les matériels de studios bien disposés, vous pouvez maintenant appliquer quelques techniques pour accroitre l’isolation phonique de la pièce :

La technique de la boite dans une boite :

C’est la solution ultime pour faire du traitement acoustique d’un home studio. Elle consiste à désolidariser entièrement la pièce des murs, des portes et fenêtres, du plancher et du plafond de la pièce. Pour ce faire il faut utiliser des matériaux isolants pour que le studio puisse contenir tous les bruits extérieurs (double vitrages, installation plaques de sol…). Assez complexe à réaliser, pour que la pièce soit entièrement étanche, le mieux c’est de recourir aux services d’un professionnel.

Utiliser des mousses acoustiques :

Solution plus low cost, les mousses acoustiques absorbent facilement les bruits. A art cela, c’est aussi une matière qui est très résistante au feu. Accessible à 10 euros le mètre carré, pour plus de praticité, il est recommandé d’utiliser des mousses auto adhésives.

Disposer dans la pièce de la green glue :

Composée d’insonorisation, elle pourrait permettre de capter les ondes sonores afin de réduire les bruits provenant du plancher et du plafond et des murs. A part cette colle, il est aussi possible d’y appliquer du mastic acoustique ou de recouvrir le studio avec du vinyle.

Outre ces techniques et astuces, pour réduire les impacts des bruits environnants sur vos enregistrements, il est toujours conseillé d’utiliser des micros directionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *